Nadja LOKSCHIN voit le jour à Berne, en Suisse, le 9 juin 1954. Elle hérite le goût du Beau et de la Nature de ses parents - sa mère, créatrice en haute couture et son père, spécialiste en arts graphiques et peintre à ses heures.

Après une scolarité passée entre Lausanne, Berne et Lisbonne, elle entre en 1970 à l'École des Arts et Métiers de Vevey, en section décoration. Mais sa rencontre en 1972 avec un artiste anglo-suisse, Charles Morgan, lui révèle les mystères de la bijouterie et la décide à changer de voie. En 1973, elle part pour Genève et s'inscrit à l’École des Arts Décoratifs en section bijouterie-joaillerie, où elle obtient son Certificat  fédéral de capacité (CFC) en 1976. La même année, elle suit des cours d’initiation et de perfectionnement à l’eau-forte et pointe sèche au Centre genevois de Gravure.

En 1977, elle ouvre son premier atelier personnel à Genève. Outre des cours de bijouterie aux Créateliers (Centre de rencontres et d'expression créatrice) des Pâquis, elle enseigne pendant un an la bijouterie au Pénitencier La Pâquerette, centre de sociothérapie de la prison de Champ d'Ollon, Genève.

Elle participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives en Suisse, notamment à Genève, Lausanne et Zurich, à Hong Kong et en Inde, à Madras, Bangalore et Auroville.

 

Passionnée des arts visuels, elle participe à la création de plusieurs scénographies, notamment avec Jean Claude Maret pour le théâtre et Pascal Baumgartner pour le cinéma.

Elle effectue plusieurs voyages de recherche en Californie, en Europe et à New York.

En août 1997, elle part s'installer en Inde à Auroville, à 8 km de Pondichéry, dans le Tamil Nadu, où elle enseigne la bijouterie et anime des stages de créativité. En 2000, elle entame une collaboration technique et artistique qui durera 7 ans avec un ébéniste local, R. Jayamoorthi, ainsi que des artisans de la région (ferronniers, tailleurs de pierres, dinandiers) à la création de lampes, meubles et divers objets.

Riche de cette expérience unique, elle retourne en Suisse en 2010.

Elle vit aujourd'hui à Sainte-Croix, dans le canton de Vaud, où elle continue à créer des bijoux tout en animant des stages et des cours de créativité et de bijouterie.

Nadja Lokschin est une créatrice qui puise son inspiration dans des cultures ancestrales, notamment celte, égyptienne et indienne, et dans le foisonnement de la Nature. Elle utilise un très large éventail de matériaux, allant de l'or au galet, en passant par le cuivre, le coquillage, le diamant, l'argent, le bois, la plume, les pierres précieuses et semi-précieuses, et les pièces archéologiques.

BIOGRAPHIE